mardi 6 mai 2008

Soap Opera...


Au départ c'était pour moi, le coeur un peu gros devant les mois à venir et aucune envie de bassiner l'entourage avec mes états d'âme. Un blog est le trop-plein parfait des pluies émotionnelles et le bassin privilégié des grandes logorrhés timides.

Puis c'est devenu un lien donné au compte-goutte à ceux qui me demandaient où j'en étais de mes candidatures.

Puis c'est devenu un feuilleton à destination de ceux à qui j'avais donné le lien et qui ne comprenaient rien à ce recrutement dont je disais que c'était un concours sans en être un vraiment.

Puis, dans son excellent blog, Baptiste Coulmont a parlé de mes Kalai Elpides, bientôt relayé par Caroline Legrand et brusquement il apparaît , se déplie sur la toile, se met à exister en dehors de moi. Des gens que je ne connais pas me lisent : pire -ou mieux-, des gens des universités où je candidate me lisent (Lecteur, lectrice, je suis ta BigSister à toi et je sais plein de choses sur toi, de la taille de ton écran à ton navigateur, je sais dans quelle université tu procrastine le RSS, sitemeter est un cafteur, mais comme je suis gentille, j'ai mis un cafteur public pour te pister en toute transparence).

Puis Google commence à recommander mes pages à l'aspirant MCF en panne d'espoir qui attend dans le vague et tape "MCF recrutement" ou d'autres requêtes lambda.

Puis un premier commentaire, bientôt suivi d'autres. Je retrouve les émouvantes et amusantes phases de la naissance d'un blog dont on surveille le blog rank avec le même souci que la courbe de poids d'un nouveau né. Contrairement aux histoires d'amour qui finissent mal, il parait que les feuilletons populaires finissent bien... Alors je veux de la bulle, de la mousse, du soap! Je veux bien être la Sue Helen du blog scientifique si je triomphe dans l'univers impitoyable.

Si tu veux que Kalai Elpides finisse bien, tape AZERTY, si tu veux du sang-tifique et des larmes, tape QWERTY, si tu veux une saison 2...m'enfin, non, tout sauf une saison deux, les suites sont rarement bonnes et la rumeur prétend que dans la saison 2, les KKK sont morts en inscrivant sur les murs des préfabriqués de leur université décatie "Pécresse m'a tué".

2 commentaires:

Anonyme a dit…

AZERTY

blop a dit…

ERTY

(je ne veux pas de spoilers)