vendredi 24 octobre 2008

Mème pas mal!

Une odeur de café m'a ramenée au blog. Promis, j'expliquerai dans le prochain message pourquoi je me fais rare ici et pourquoi je n'ai plus que les calmes samedi et vides dimanche pour me livrer à cette nombrilesque activité.

Mais en attendant le coming out de mes activités de rentrée, je réponds au Why Blog puisque j'ai été taggée par
Pablo, lui même taggé par Tom Roud sur une proposition d'Enro... Pas sûre que ce blog relève des la catégorie des blogs scientifiques. Pour moi, il est avant tout un blog méta, le blog des petites cuisines de la science français et des dessous mal assortis de l'Université.

Pourquoi ce blog?

J'avais déjà partiellement répondu ici.

L'an passé, en début de campagne, j'en avais assez de répondre à tous en expliquant où j'en étais ("oui, j'ai un travail mais non, c'est pas encore le vrai"), comment marchait une campagne de recrutement ("oui, c'est un concours mais en même temps, c'est un concours où certains sont plus égaux que d'autres"), où j'avais envoyé des dossiers. Alors j'ai créé Kalai Elpides pour 1) expliquer à tous comment marchait le recrutement dans la recherche (ça a donné naissance à un palpitant feuilleton) 2) confier mes états d'âme et sautes d'humeur pour préserver la santé mentale de mon entourage.


Le souci c'est que finalement mes histoires de dossier et de section n'intéressaient pas mes proches, ma mère continue à croire qu'un chercheur porte toujours une blouse blanche avec des éprouvettes dans les poches et mon père ne comprend pas que c'est le blog de sa fille et pas celui qu'une inconnue dénommée Pandore ("Mais si c'est toi, pourquoi c'est pas ton nom?"). En revanche, quelques commentaires laissés ici ou là me portaient à croire que mes interrogations métaphysiques sur les rapports entre calvitie cranienne et broussailles de sourcils des membres de commission de spécialiste trouvaient quelques échos sur la Toile.

J'ai réalisé alors le manque de visibilité des précaires de la Recherche Scientifique et aujourd'hui ce blog est là pour 1) me servir de petit exutoire électronique, un alterlabo où l'on cisèle le mot en essayant de rire de tout de peur d'être obligée d'en pleurer 2) expliquer aux futurs aspirants MCF qu'il faut faire les slides de son directeur de thèse pour espérer un poste oeuvre de patience, expliquer aux KKK que c'est peu élégant de faire traverser l'Océan à Génie quand on embauche Gloomy et éventuellement informer sur ce qu'il y a dans la tête des candidats rouges et suants qui essayent de se vendre à la bourse aux MCF.

Et parce qu'à s'expliquer, on oublie l’essentiel et on travestit le réel, j'agrémente ce Why Blog d'un soupçon de Perec, d'un zeste de géniales foutaises* parce que j'aime bien l'idée qu'après la mort, ça sera pas pire qu'avant la naissance.

J'aime trouver dans mes stats un nouveau blog que je ne connaissais pas et qui pointe vers moi
J'aime pas le caractère chronophage du blog
J'aime pas ne pas publier un article parce qu'on identifierait de suite Pandore
J'aime relire les posts longtemps longtemps longtemps après les avoir écrits puis oubliés
J'aime me dire que parmi les prochains KKK qui m'auditionneront, y'aura des lecteurs qui ne sauront même pas que c'est moi
J'aime taper des nouveaux articles dans les trains qui roulent dans la campagne
J'aime penser que Gloomy ne sait même pas que ce blog existe et qu'il a tant parlé d'elle
J'aime pas qu'on puisse me repérer grâce à mon IP
J'aime lire "Gloomy" ou "KKK" sous le clavier des autres.
J'aime pas quand un commentateur s'appelle Anonyme
J'aime chercher dans Wikimedia Commons une image pour illustrer un article
J'aime pas ne pas trouver un chouette titre pour un article
J'aime pas ne trouver les fautes d'orthographe qu'une fois l'article publié
J'aime pas retrouver le même CSS que le mien sur d'autres blogs
J'aime que Pablo fasse des échos poétiques
J'aime pas quand personne ne commente un article
J'aime me demander qui est derrière l'IP du Collège de France, de l'EHESS ou de tel ou tel université ou institut
J'aime pas qu'on se serve de mon blog pour déverser son fiel
J'aime me demander si je dirai qui je suis le jour où j'aurai un poste
J'aime rêver au jour où ce blog écrira.....

FIN!




*
ceci est un hyperlien obligatoire, tant que vous ne cliquez pas dessus, vous ne pourrez plus lire ce blog! Et si vous persistez, votre ordinateur basculera automatiquement sous Windows Vista pour votre plus grand malheur!

Et je passe la parole à :
  • Machiavel qui a si délicieusement meublé mes procrastinations au temps où j'essayais d'abord de passer ma thèse
  • Caroline Legrand en phase de reconversion
  • Tous ceux qui veulent se prêter au jeu...

5 commentaires:

Caroline a dit…

Dans les "j'aime, j'aime pas", je m'autorise un petit écart. Car mon "j'aime pas" favori renvoie à une phrase maintes fois entendue :

"tu devrais faire ci (sous entendu participer au séminaire de truc-muche, publier dans la collection de gros-bidule), ca fera bien dans ton cv"

Cette phrase là, je l'aime pas !!!

Et c'est mon dernier mot: fini de jouer, sur ton blog Pandore, comme sur le mien !!

Merci ceci dit de m'avoir donné la parole sur ton post et bonne continuation à tous

Anonyme a dit…

moi en tout cas, je n'ai pas dit qui j'étais quand j'ai eu mon poste, mais ça n'a pas servi à grand chose :-)
On te surveille camarade, on sait déjà qui tu es!

Machiavel007 ;-)

pablo a dit…

merci

m'irza a dit…

Ben moi j'aime pas quand on dit qu'il y a un lien qu'il faut absolument aller voir, et puis que je me rends compte que c'est une vidéo, et que je peux pas la regarder parce que ça me prendrait trop de bande passante et que sinon je vais finir le mois à surfer à 200ko... fichue connexion satellite :-(

Pandore a dit…

Caroline, effectivement un J'aime et J'aime pas du postdoc reste à faire.

Machiavel007, de toute façon, on t'a reconnue grâce aux empreintes sur le noyau de l'avocat!

Pablo ;)

Mirza, je l'ai en DVD, je vois ce que je peux faire pour toi...:)