mercredi 11 février 2009

Fast Blog, Fast Woman

Je n'aime pas le Quick Bloging, l'article rédigé à la hâte en buvant un café, posté à la hâte, lu à la hâte, vite vite vite, mes fils RSS s'emmêlent.

Alors je repousse sans cesse l'écriture de cet article qui expliquera pourquoi je ne blogue plus. Je raconterai ma vie dévorée par une hydre bicéphale chronophage, une tête dans la Recherche, l'autre dans la Reconversion. Et m'excuse pour toutes les non-réponses aux commentaires ou aux mails.

En attendant tout presse alors je cède. Oui, Baptiste, qualifier Galaxie de "bordel" serait une offense aux lieux prétendument d'hygiène publique, alors je garde le thème de "cloaque", Galaxie c'est Océanus, et vous engage à en lire les déboires...

Un immense merci à Ariane qui nous a donné le fil du labyrinthe, il est tout simple et on pleure d'émotion à l'idée qu'à l'heure des bases de données dynamiques un simple fichier PDF nous permette les égarements nauséabonds d'Océanus. C'est souvent réactualisé, ne pas hésiter...

Les postes 2009 de l'Océanus synchronisé commencent à sortir du bourbier pour se répandre en secrets feutrés dans les couloirs en grève. Pour mettre les nouveaux aspirants de la qualification 2008 au parfum, je conseille la lecture de Rue 89 pour découvrir ce qu'est un Gloomy. En l'occurrence une fille de politique gloomisée en l'antique Sorbonne.

L'article a été signalé par DjamDjam sur HotDocs, la liste des doctorants, avec le conseil de précaution : "Vous allez vous étrangler". Les commentaires aussitôt postés sont bien révélateurs du fatalisme des aspirants. Et mon coeur de trouver un triste écho dans la réponse de Christelle : "Perso je ne m'étrangle pas plus que pour tous les autres postes fléchés de la fonction publique dont sont bénéficiaires des non-enfants de ministre. Du copinage avec un enfant de ministre n'est pas plus grave que pour un non-enfant de ministre. Peut-être que certains trouvent ça mieux quand c'est un mandarin qui fait pression plutôt qu'un ministre, mais pas moi. Je trouve donc des raisons de m'étrangler à chaque session de recrutement, ici ou là."

Et mon coeur encore plus triste de trouver un écho dans un coeur plus jeune que moi mais déjà désabusé : "Au point de me demander si ça servirait à quelque chose que je postule à des postes de MCF quand je terminerai ma thèse. Là où je regarde, je constate que les postes sont déjà profilés pour une personne bien précise. Le concours n'est là que pour blanchir leur décision."

Et pour ceux à qui ces lectures n'ont pu ôté le dernier soupçon d'optimisme, ceux qui pensent encore que le ciel est toujours bleu quelque part , je recommande l'indispensable article de Pierre Jourde, Université: les fainéants et les mauvais chercheurs, au travail! Un très bel hommage à toutes les Madames B qui marchaient hier dans le Paris détrempé entre les ridicules grilles de CRS fagotés en Terminator plastifié. Et pour les Mademoiselles B, dont je fais partie, le réconfortant sentiment de lire des mots justes sur la partition d'un coeur découragé.

Voilà, c'était quelques minutes d'amer Quick Bloging, article rédigé à la hâte en buvant un café plus sucré que de coutume, posté à la hâte mais j'ose espérer que les lectures vers lesquelles il renvoie vous accompagneront quelques heures...

4 commentaires:

pablo a dit…

Alors soyons clair : tu as le droit de ne plus blogger beaucoup. On connaît tous ça. Dieu et Antharès te le pardonneront et nous aussi.
Mais tu n'as pas le droit de ne plus blogger du tout. Sinon c'est une victoire de plus pour l'hydre.

Comment dire ?
Même si ce blog est le tien, il est aussi le nôtre.
Voilà. Voilà.
C'est tout.
:-)

Mnémosyne a dit…

Chère Pandore,
ne laissez donc pas cet Hydre cacochyme vous gaspiller votre plaisir de vivre, d'écrire, de rire et de vous moquer.
Mettez un autre sucre dans votre café, croquez un petit macaron de Ladurée, regardez par la fenêtre : il neige. C'est beau...
N'oubliez pas que l'avenir nous appartiens : nous avons un monde à changer, et ce ne sont pas de vieilles divinités engluées dans la prévarication et la forfaiture qui nous en empêcheront.
Nos rêves sont plus beaux que leur réalité. Et ils sont non négociables...
Alors hauts-les cœurs!
Votre lectrice fidèle,
Mnémosyne

Flo a dit…

J'ai découvert par hasard le résultat de ma qualification vendredi soir, et toujours pas de missive galactique pour m'inviter à prendre connaissance du résultat. Jhésite à prévenir les foules moins assidues...

Pandore a dit…

Pablo et Mnémosyne, j'avais oublié que la douceur du blog réside aussi dans la valeur de ses lecteurs. En tout cas, merci de vos messages... Ne vous inquiétez pas, la liste des postes synchronisés va bientôt sortir, on va avoir l'occasion de s'amuser :D


Flo, cf message du jour ;)