vendredi 7 novembre 2008

Raccolage sur la fonction publique

Avant, l'Etat, c'était des fonctionnaires et des institutions immuables dans la poussière de leurs règlements. C'était rigide, sévère et triste. Les gens étaient là à vie, sans espoir de changement ou de progrès. On avait des logos austères et la loi c'était la loi. Elle officiait via des calendriers rabat-joie qui faisaient que minuit et une minute c'était déjà le lendemain et qu'il fallait aller faire la queue à la Poste du Louvre si tu voulais que ton dossier parte à minuit moins une. On était tous gris et psychorigides.

Heureusement, grâce à Nicolas, l'Etat est en train de devenir aussi joli qu'une agence de pub. Les gens sont en CDD donc ils s'habillent mieux et travaillent plus pour être sûrs qu'on les garde l'an prochain. On a des nouveaux logos conceptuels et surtout y'a des offres promotionnels comme à la Redoute ou aux 3 Suisses. Hier, entre une offre pour une montre "qui immite tellement bien la Rolex que toutes les filles vont craquer" et une spam pour enlarger mon hypothétique pénis, j'ai reçu une super offre : si tu ne t'es pas encore laissé tenter par une qualif, TU PEUX TOUJOURS JOUER! Valérie, l'organisatrice du Grand Jeu te fait un super cadeau:
  • "la campagne de qualification sera rouverte dans le cadre d'une session complémentaire à compter du 14 novembre 10 h et jusqu'au 22 décembre 2008 16h"
Comme Valérie n'est pas sûre que tu valides ton bulletin de participation, Valérie tente elle-aussi de te dire que grâce à la qualif' tu peux faire craquer les filles et enlarger ton pénis puisqu'elle te permet de participer à cette offre exceptionnelle pour que:
  • "la revalorisation des carrières des enseignants-chercheurs et sur les nouvelles possibilités de recrutement prévues par le chantier « carrières», notamment les 150 chaires ainsi créées puissent êtres offertes dans le cadre de la session synchronisée qui débutera en mars 2009." (traduit en sarkolangue, ça veut dire "tu peux gagner plus de blé en bossant plus et vive la "chair à chercher")
Peut-être que cette année les joueurs n'ont pas eu envie de participer et qu'il n'y avait pas assez de monde à la première session pour meubler les réunions de CNU. Peut-être que Valérie croit vraiment qu'être payé plus pour travailler plus est un projet séduisant qui peut ramener dans le giron de Marianne des étourdis qui pensaient aller dans le privé. Toujours est-il qu'avant, on avait Antares, sa base de données à l'ancienne et sa maîtresse intransigeance et que maintenant on a Galaxie, son logo Paint et ses offres promotionnelles...

4 commentaires:

diogène a dit…

Bonjour! Est-ce que vous avez eu confirmation de cette réouverture, que je n'ai vue que dans une lettre du snessup? Je suis concerné.
Bon courage à vous

Pandore a dit…

J'ai essayé de recouper l'info via d'autres sites, dont celui du ministère. Pour l'instant, ça a l'air relativement confidentiel : seuls les présidents des sections CNU ont l'air d'avoir eu l'info.

Je pense que seul un coup d'oeil le 14 nous permettra de savoir...

Anonyme a dit…

C'est officiel voyez le jo d'aujourd'hui

Anonyme a dit…

Hé ho?!!! le diogène du 11/11 n'est pas le Diogène (un temps "anonyme" malaimé) qui s'est exprimé précédemment sur ce blog!!!

Le Diogène précédent milite contre les universités fières de fabriquer des chômeurs au profit de quelques statutaires arriérés et sans ethique.
Le Diogène ne postule pas pour fabriquer des rmistes...
Le Diogène veut une université qui offre un avenir à ses étudiants, et qui se bat pour cela.
Le Diogène sait faire la différence entre "Université" où les jeunes bacheliers s'inscrivent pour obtenir un diplôme qui leur ouvre un avenir (l'"Université" qui n'existe pas encore), et l'université pour tous (3ème age, du soir etc...) qui est là pour un partage "généreux" d'une forme de connaissance (qui offre un passé, un présent et un avenir, aux rares qui y travaillent et y bénéficient d'un salaire).

Bon courage Pandore.